Lombricomposteur : recyclez vos déchets avec des vers de terre

Depuis plusieurs mois, la Team Ecolive s’est mis au lombricompostage. Nos bureaux étant équipé d’une cuisine, la majorité d’entre nous déjeune sur place. Parmi nos déchets on retrouve : des épluchures de fruits, du marc de café et du carton… des déchets dont raffolent les vers de terre.  Notre objectif premier était de réduire nos ordures mais également d’offrir un engrais naturel à nos plantes.

Qu’est-ce que le lombricompostage ?

Le lombricompostage est une technique qui permet d’obtenir un fertilisant sous forme de terreau et de liquide très concentré, à partir des ordures biodégradables. La dégradation de ces déchets est effectué par des vers de compost. Les vers aussi appelés lombrics se nourrissent des épluchures de vos fruits et légumes, du marc de café ou encore des morceaux de papier, que nous leur apportons. Après ingestion et digestion, les vers évacuent le lombricompost. Il s’agit de matières fécales, de couleur noire ayant l’aspect de terreau et l’odeur de l’humus. En prolongeant l’entreposage de votre lombricomposteur, vous pouvez obtenir du lombrithé (thé de compost) qui est un engrais liquide.

Le lombricompostage est une gestion intelligente et écologique de ses ordures ménagères. En effet, le lombricomposteur permet de ne pas incinérer ses déchets biodégradables et donc de réduire son émission de CO2. De plus, un lombricomposteur permet également de diminuer les déchets dans sa poubelle d’ordure ménagère et alors de diminuer le coût versé à la collectivité chargée de leur traitement.

lombricomposteur-bois-ecolive

Quels gestes adopter pour un lombricomposteur en bon état ?

En réalité, utiliser un lombricomposteur est bien plus simple qu’il n’y paraît. Il faut juste respecter les consignes suivantes :

  • L’aération. Pour une décomposition optimale des déchets, l’aération est très importante. En effet, la décomposition des déchets commence d’abord par l’action de champignons et bactéries qui ont besoin d’oxygène
  • Le changement de bac. Le lombricomposteur est fabriqué sur plusieurs niveaux. Le 1er niveau est le plus utilisé, il s’agit du niveau le plus près de vous qui contient la litière et les vers. Lorsque le premier bac est plein, il faut placer le 2e bac au-dessus du premier. Répétez l’opération jusqu’à ce que votre premier bac soit placé le plus bas possible. Lorsque le bac du haut est plein, il est temps de récolter le compost du premier bac (5 à 6 mois en général). Une fois débarrassé du lombrithé, vous pourrez déplacer le premier bac au-dessus.
  • La récupération du thé de vers. Pour limiter l’humidité dans votre bac à vers, il est important de collecter régulièrement le thé de vers ou lombrithé

Comment bien alimenter les vers de son lombricomposteur ?

Il est important de savoir que plus l’apport de matière à composter est varié, mieux fonctionnera votre compost !

peau-banane

Dans votre compost vous pouvez placer tous les aliments biodégradables et d’origines végétales :

  • épluchures de fruits et légumes
  • végétaux
  • marc de café, thé
  • coquilles d’oeuf (exception animale)
  • croûtes de pizza, pain riz et pâtes alimentaires (sans huile, beurre, assaisonnement)

Cependant, vous ne pourrez pas y ajouter les aliments suivants :

  • agrumes
  • restes de plats
  • aliments vinaigrés, épicés ou huilés
  • oignons, ails, échalotes
agrume-nocif-lombricomposteur

Pour bien alimenter votre compost, l’idéal est de couper vos aliments pour qu’ils se compostent plus rapidement. Nous vous recommandons alors de faire des tranches d’environ 2 cm. Vous pouvez stocker vos aliments dans un récipient bien fermé, pour éviter les odeurs, et nourrir votre lombricomposteur 1 à 3 fois par semaine. Lorsque vous avez nourri votre compost, nous vous suggérons de recouvrir vos aliments de matières carbonées préalablement humidifiées et découpées (carton, essuie tout, serviette en papier journaux…). Il est conseillé de mélanger 1/3 de matière carbonées avec 2/3 de matière organique.

L’avis d’Ecolive sur le lombricompostage

De notre côté, c’est Katharina qui a fabriqué notre lombricomposteur en bois. Elle a participé à un atelier sur Nantes pour confectionner le futur abri en bois de nos vers. Les vers ne nous demandent pas trop de temps, nous avons juste à les nourrir régulièrement avec nos détritus. Seul inconvénient pour certains d’entre nous, les vers ne mangent pas tout et mangent en petite quantité, alors on évite notamment de leur donner des agrumes ou de leur donner de trop grosses portions ! Pour le moment, nous n’avons pas encore récupéré de jus de compost ou « thé de vers »,  mais cela ne saurait tarder ! Enfin, nous savons pertinemment, qu’il faudra être vigilant cet été, avec les fortes chaleurs.

 

Cornélia

mars 24, 2019