SCOPELI : un supermarché coopératif et participatif dans la région nantaise

Nous avons découvert le concept SCOPELI, il y a quelques mois grâce aux Ethicuriens. La semaine dernière, j’ai eu l’occasion d’échanger avec des membres de SCOPELI : Gilles (Président de la coopérative), Jocelyne (chargée de relation presse) et Dominique (coopérateur). Tour à tour, ils m’ont parlés des valeurs, fondements, futurs projets de la coopérative mais aussi de leurs motivations et leur travail au sein de ce tout nouveau supermarché.

Quel est le concept SCOPELI ?

scopeli-a-la-une

En quelques mots, SCOPELI est un supermarché participatif et coopératif, fondé par l’association « La cantine des Colibris et des Faizeux ». Les actionnaires de SCOPELI sont les seuls et uniques clients du supermarché et s’engagent alors à venir travailler 3 heures par mois pour avoir accès à des produits à prix réduits. Les locaux de SCOPELi se situent à Rezé ! Il y a quelques mois, les courses des actionnaires se réalisaient en ligne. Aujourd’hui, les actionnaires effectuent leurs courses dans le local de SCOPELI. D’ici la fin de l’année, un espace de 600 m2 sera dédié, dans ces mêmes locaux pour créer un véritable supermarché. Des animations seront prévues dans ce supermarché afin de favoriser l’échange. En effet, les coopérateurs travaillant pourront alors parler des produits, donner un retour d’expérience et des idées de recette au coopérateur sur le point d’acheter les produits, et pourront écouter les idées d’autres vacataires lorsqu’ils feront leurs courses.

D’où est venu la volonté de mettre en place ce type de supermarché ?

Il s’agit d’une dynamique sociale, comme l’a expliqué Gilles. En effet, durant la guerre de nombreuses coopératives se sont mis en place pour permettre aux personnes d’acheter en gros des biens de consommation, puis on a assisté à la création de Grande & Moyenne Surface qui ont cassé cette idée de partage. Cependant, on est dans l’air du renouveau. Actuellement en France, on dénombre 45 projets coopératifs, dans plusieurs grandes villes. Par conséquent, SCOPELI s’est inspiré de ces projets fleurissants. Le projet ayant le plus d’adhérent est celui de La Louve à Paris et juste derrière on retrouve SCOPELI. Derrière ces projets, ce sont des associations qui évoluent et deviennent ensuite des coopératives. Selon Gilles, « dans les coopératives, le pouvoir n’appartient pas à l’argent mais aux personnes. »

Qu’est-ce que la cantine des colibris et des faizeux ?

la-cantine-des-colibris-et-des-faizeux

La cantine des colibris et des faizeux a été créé en mars 2016. Actuellement, elle comprend plus de 3 000 adhérents.

Le but de l’association et de la coopérative est d’avancer « main dans la main » et de manière complémentaire. L’association réalise des événements (débats, conférences, cinéma, atelier alimentaire) afin de montrer à tous et notamment aux plus jeunes qu’une alimentation plus saine ne coûte pas forcément plus chère et qu’elle a des conséquences positives sur notre santé mais aussi pour l’environnement (moins de déchets, moins de CO2). Ils ont pour objectif de diffuser les bonnes pratiques pour que les spectateurs, les participants repartent avec l’envie de consommer autrement et des interrogations. L’association et la coopérative avancent conjointement et occupe forcément le même local. D’ici la fin de l’année, dans les locaux actuels, on verra prendre place un supermarché de 600 m2 et un espace de 200 m2 se développer pour pouvoir accueillir des personnes à des événements. Des classes de Nantes Métropole pourront alors venir dans cet espace pour découvrir de nouveaux produits (cuisine & dégustations). Les professionnels seront également les bienvenus, notamment les cantines des écoles et des maisons de retraite puisque tout le monde a le droit de bien manger !

Une hiérarchie particulière au sein de la coopérative

Le mode de fonctionnement de SCOPELI est différent de tous les supermarchés qu’on peut fréquenter ! La main-d’œuvre est bénévole à 100% et il n’y a pas de hiérarchie pyramidale. Tout le monde est au même niveau. Tout le monde peut faire le travail d’un autre que ce soit par leur compétence ou la transmission du savoir-faire de personnes compétentes. Certes il y a des responsables qui sont là pour prendre des décisions de groupe. Cependant, les responsables changent régulièrement et tout le monde peut devenir responsable. Gilles est actuellement le président de la coopérative mais un jour il cédera volontier sa place à un bénévole. Par conséquent, le mode du fonctionnement de SCOPELI est totalement opposé au lead management. La coopérative comprenant actuellement plus de 1 300 coopérateurs, la communication interne prend alors toute sa place, afin de faciliter les échanges.

petites-annonces

Quels sont les produits sélectionnés par SCOPELI ?

La coopérative propose les produits suivants :

  • Épicerie
  • Viandes et poissons frais
  • Crèmerie
  • Fruits et légumes
  • Boissons avec ou sans alcool
  • Produits d’entretien, d’hygiènes et consommables
legumes-scopelipain-scopeli

 

SCOPELI privilégie les produits bio, locaux et provenant d’un circuit court. Actuellement 95% des produits sont bio. Les produits non bio epicerie-scopelisont des produits :

  • Provenant de la filière bleu-blanc-cœur (Une démarche d’Agriculture à vocation Santé)
  • D’exploitant en conversion vers le bio
  • Non bio au sens de la certification mais tout aussi bio que certains produits, en termes de fabrication.

De plus, la coopérative s’engage à un prix juste pour les producteurs et sur la durée !

Les produits présents à SCOPELI sont proposés à des prix 15 à 30 % moins cher que dans d’autres magasins puisque les employés sont bénévoles et donc les charges salariales sont réduites.

Actuellement, l’association propose 1 000 références produits et d’ici Octobre 2018, SCOPELI a pour volonté de proposer 5 000 références. Les coopérateurs choisissent les produits qu’ils souhaitent voir référencer dans le magasin. Le vrac a une importance primordiale pour SCOPELI, afin de réduire les déchets de chacun.

produits-scopeli

SCOPELI & ses vacataires

Les vacataires de SCOPELI sont les seuls et uniques clients du supermarché. Tous les 4 mois, ils réalisent 3 heures de travail. Un mois à l’avance, ils choisissent à la fois le jour, l’heure et le poste de travail qu’ils souhaitent occuper, pour leur prochaine vacation.

planning-scopeli

Planning des vacataires

Au cours, de ma visite j’ai pu rencontrer des vacataires de tout âge. J’ai notamment échangé avec Dominique, 52 ans et adhérent à l’association depuis juin 2017 et coopérateur SCOPELI depuis septembre. Lorsqu’il n’est pas à SCOPELI, il occupe un poste de chef de projet informatique. Il me parle de ses dernières vacations à SCOPELI : accueil, préparation de panier, comptabilité, ensachage de sucre en poudre (provenant d’Argentine puisqu’il n’y a pas de production en France ou alors du sucre de betterave). Chaque mois, il remarque des évolutions et des changements positifs dans l’organisation, les outils mis à leur disposition…

Pour Dominique, Jocelyne et Gilles, les avantages d’être coopérateur SCOPELI

vacataires-scopeli

sont les suivants :

  • Être Conso-acteur. En effet, s’ils remarquent une erreur (un concombre vendu alors que ce n’est pas la saison, par exemple), ils peuvent faire remonter directement l’information.
  • La possibilité d’être force de proposition en étant au même niveau que tout le monde.
  • Avoir des produits de meilleure qualité et à bas coût
  • Participer à une démarche éco-responsable : le zéro déchet
  • La mixité sociale. À SCOPELI on rencontre des personnes qu’on n’aurait jamais rencontré ailleurs c’est un véritable Melting Pot.

Au fur et à mesure de la discussion, Dominique me dévoile que malheureusement il ne réalise ses courses qu’une fois par mois à SCOPELI. Le problème ? Dominique habite au Nord Loire et SCOPELI se situe au Sud Loire. Il réalise alors ses courses après chaque vacation, pour éviter de longs trajets.

Une mise en place de point relais, à venir

De nombreux clients sont éloignés de SCOPELI, on en retrouve notamment au Nord Loire, à St Nazaire ou encore La Baule etc… Les clients étant à la fois membres de la coopérative, ils ont échangé sur ce point et ont trouvé une solution qu’ils devraient mettre en place d’ici la fin de l’année : la création de point relais.

Le souhait des membres serait d’avoir un véhicule à énergie renouvelable et de réaliser des circuits pour déposer les produits commandés en ligne (par la réintroduction du drive) dans les points relais. Enfin, les produits des producteurs locaux pourraient être, directement, cherchés sur l’exploitation et déposés dans les points relais. Cette solution permettrait aux producteurs de la région de se concentrer sur leur travail.

Comment devenir coopérateur de SCOPELI ?

cooperateurs-scopéli

Vous avez envie de devenir membre de la coopérative en étant à la fois client et vacataire de SCOPELI ? N’hésitez pas à rejoindre les 1 330 coopérateurs/clients/ vacataires. Ne vous inquiétez pas, il y a même un espace pour que vos enfants s’occupent pendant que vous « travaillez » à SCOPELI. Pour rejoindre la coopérative il suffit de s’engager à travailler 3 heures par mois et de verser la somme de :

  • 50 euros, pour les majeurs, salariés
  • 20 euros, pour les étudiants et les moins de 26 ans
  • 10 euros, pour les chômeurs, minima sociaux…

Si vous n’êtes pas majeur, ne vous inquiétez pas ! SCOPELI est en train de réfléchir pour accueillir les 16-18 ans en tant que bénévoles !

Pour les personnes ayant plus de temps disponibles, il existe également des groupes de travail (achats, communication, vidéo, gestion, coordination, zéro déchets…) qui se réunissent afin d’échanger sur différents sujets, pour permettre d’améliorer le fonctionnement de la coopérative.

Enfin, si jamais vous souhaitez quitter la coopérative pour des raisons personnelles ou professionnelles, la coopérative s’engage à vous rembourser l’argent engagé.

 

Je tiens à remercier Gilles, Jocelyne et Dominique pour leur sympathie, leur accueil et leur énergie.

 

Cornélia

mai 24, 2018