Marathon: conseils et astuces de Tiffany-Skye Varenne

Dimanche 8 Avril, le marathon de Paris revient pour sa 42ème édition. Vous vous demandez comment bien se préparer à cette épreuve ? Découvrez les conseils et astuces de notre blogueuse diététicienne et marathonienne Tiffany-Skye Varenne.

Qui est Tiffany-Skye Varenne ?

  • Hello Tiffany, peux-tu te présenter en quelques mots (Age, profession, passions, régimes alimentaires…) ?

tiffany-skye-varenneJe m’appelle Tiffany-Skye Varenne. Mon prénom original vient d’Écosse : la plus grande île au large de l’Écosse ! J’ai 21 ans et suis diététicienne-nutritionniste depuis 1 an et demi sur Nantes-Centre. Je me suis directement installée à mon compte en libéral à la sortie de l’école une fois diplômée (promotion 2016). Après 1 an et demi en partage de cabinet, je viens d’ouvrir mon propre cabinet en temps plein à deux pas du précédent. Un grand confort pour le transfert de ma patientèle !

Je suis passionnée par mon métier, par la cuisine mais aussi et surtout par la course à pied. J’aime aussi le voyage, sans trop aller bien loin, mais j’aime découvrir l’Europe et ses capitales en micro-séjours de 3-4 jours intenses.

J’ai adopté le pesco-végétarisme depuis le passage en 2018. Ma première résolution de l’année disons-le. Je ne mange donc plus de viande, mais toujours poisson, œufs et produits laitiers. J’évite le lait de vache au maximum et privilégie les produits à base de lait de chèvre et brebis. Pour des raisons de santé, je ne consomme pas de soja. Je pratique le régime sans gluten les 15 jours qui précèdent de grosses compétitions. En général, j’ai une alimentation qui se rapproche des principes de l’équilibre acido-basique.

Tiffany-Skye Varenne, une sportive diététicienne

  • Pourquoi avoir décidé de devenir diététicienne ?

J’ai voulu être diététicienne à l’âge de 12 ans, en 4ème. J’ai effectué un stage de découverte dans ce domaine au collège. Cependant, mon ancien profil très scientifique au collège a disparu au lycée. Incapable de m’orienter en filière S, je me suis donnée à fond et ai adoré m’épanouir en filière L option droit. Rien à voir avec la diététique ! Après un rapide passage en fac de sciences humaines infructueux, j’ai osé postulé en diététique avec mon bagage littéraire. C’est passé, voire très bien passé, au-delà de mes espérances !

En commençant le sport, c’est apparu comme une évidence, ce métier est fait pour moi, j’ai à cœur de transmettre aux autres ma vision de l’alimentation santé. Et, comme le dit si bien Hippocrate, « que ton aliment soit ta première médecine ». Tout commence dans l’assiette, et je suis certaine qu’un bon nombre de pathologies peuvent être anticipées grâce à son alimentation.

  • Depuis combien de temps as-tu commencé la pratique du running ?

J’ai commencé à courir en passant le bac en 2013. Je suis une ancienne danseuse classique. N’ayant plus le temps d’y consacrer autant de temps à l’approche des études supérieures, je me suis inscrite en salle de sport. Mes débuts en course à pied se résument au tapis de course, j’ai toujours adoré ça, encore aujourd’hui. Cela ne m’empêche pas d’apprécier les sorties en extérieur, mais lorsque le temps et la luminosité ne sont pas motivants, j’aime me réfugier sur mon tapis.

Une semi-marathonienne avec plusieurs courses à son actif

  • En tant que marathonienne, peux-tu nous indiquer les dernières grandes courses que tu as faite ? 

Je suis une addict du semi-marathon ! J’en ai 26 à mon actif (en comptant les quelques-uns réalisés en solo).

Sur l’année 2017 et début 2018, on peut retenir :

Semi-marathon de Paris, semi-marathon de la Rochelle, de Bordeaux, de Nantes, de Biscarosse, de Lyon, Marathon de Clermont-Ferrand en duo (soit un semi), Foulées du Tram à Nantes, SaintéLyon en relais (ma portion = 29km), semi d’Orvault.

Après le marathon de Paris de ce week-end, mon planning 2018 est déjà bien rempli :

Semi de Nantes, semi de Genève, Marathon du Mont Saint Michel en duo (soit un semi), 15km La Royale de Versailles, la 6D Lacs en Savoie (27km, 1600D+), 20km de Paris, 20km de Marseille-Cassis. Il se peut qu’une course se glisse sur Novembre ou Décembre : oups !

marathon-tiffany

Les conseils nutritifs et marathonien de Tiffany

Des aliments à favoriser pour une course réussite

  • Quels aliments privilégies-tu avant tes courses ?

Comme dit précédemment, je ne mange plus de gluten (ou très peu, issu de l’avoine ou épeautre) les 2 semaines qui précedent. Je ne consomme plus aucun agrumes car j’ai remarqué que mon corps réagit vite à l’acidité. Ensuite, je ne consomme plus de café la semaine qui précède, privilégie l’eau en bouteille minéralisée plutôt que l’eau du robinet (qui est très calcaire à Nantes, laissant donc des dépôts dans l’organisme).

Je mise sur tous les produits riches en oméga 3 (poissons gras, algues, avocat, noix, huile de colza, chanvre, courge, chia), favorise les laits végétaux, yaourts de chèvre ou brebis, œufs bio, légumes frais ou surgelés (plutôt cuits avant la course pour éviter les fibres irritantes des crudités).

  • Dans les produits qu’Ecolive propose ou qu’Ecolive t’as fait découvrir, y-a-t-il des aliments qui te sont utiles pour préparer au mieux tes marathons ?

Je suis une graaaaande fan de sardines et maquereaux. J’aime aussi particulièrement les infusions Pukka et les purées d’oléagineux. Je limite le thé pour ne pas entamer mes (faibles) réserves de fer, minéral essentiel à l’oxygénation des muscles à l’effort, mais minéral présent en quantité insuffisante chez l’athlète féminine. Les infusions sont donc la bienvenue !

colis-tiffany

Colis envoyé à Tiffany en mars 

Des conseils recette de Tiffany-Skye

  • Enfin, as-tu une ou deux idées de recettes à nous conseiller ?

Hummm, c’est difficile de choisir. Mais je dirais mon chia pudding préféré et un risotto aux navets jaunes, fondue de poireaux et levure maltée.

CHIA PUDDING

  • 20g de chia
  • 40g d’avoine
  • 200ml de lait coco-amande
  • 1 c. à café de lucuma ou maca
  • 1 c. à café de protéine végétale en poudre (riz ou graines de courge)
  • Cannelle et vanille en poudre

Faire tremper et laisser gonfler la nuit au frais.

Le lendemain, ajouter 1 poignée d’amandes et une banane en rondelle.

RISOTTO

  • risotto-tiffany-repas-marathon60g de riz cru
  • 2 navets jaunes
  • 1 blanc de poireau
  • 1 c. à soupe d’huile d’olive
  • Paprika fumé, curry, ail des ours, levure maltée.

 

Faire revenir les navets et poireau émincé dans l’huile. Ajouter le riz et couvrir d’eau à hauteur. Laisser cuire doucement à couvert, ajouter de l’eau si besoin. Assaisonnez et parsemer de la levure (+ persil frais ciselé en bonus). C’est divin !

 

Possible d’ajouter 2 œufs mollets, ou de la truite fumée, des allumettes de tofu fumé, des aiguillettes de poulet…

 

 

Nous remercions Tiffany-Skye Varenne pour avoir eu la gentillesse de répondre à chacune de nos questions.

 

Cornélia,

 

 

 

 

avril 7, 2018